X

E-Mail: simet@simet-torino.it • Phone: +39 011 4531138 • Fax: +39 011 455 84 34

Cataphorèse des coques auto

Vota l'articolo: 1 Stella2 Stelle3 Stelle4 Stelle5 Stelle (Nessun voto ancora)
Loading...

Après avoir parlé des différentes méthodes de dévernissage, du sablage , et du décapage , aujourd’hui nous vous parlerons du traitement qui prépare notre pièce au vernissage finale !

La cataphorèse

Une fois éliminé :

  • L’ancienne couleur à travers un DEVERNISSAGE pyrolytique à air chaud qui – selon nous et selon notre expérience est la technique meilleure
  • L’oxyde / rouille / impureté MEME à l’intérieur des sous-bassements – en prenant avantage du procédé de DECAPAGE par immersion

Le traitement meilleur à faire est : effectuer le procédé de Cataphorèse (également connu comme vernissage à immersion électrostatique )

De quoi s’agit-il et a quoi sert la cataphorèse ?

A travers la Cataphorèse sera déposée sur la coque une couche de peinture à travers un procédé chimique d’électrodéposition, effectué dans un bain avec courant électrique continue.

Comment marche le traitement de Cataphorèse ?

Dans le spécifique, le traitement de Cataphorèse consiste dans l’immersion de la coque, reliée au pôle négatif d’un générateur, dans une cuve de peinture à l’intérieur de laquelle sont « noyé » des électrodes reliées par le pôle positif. A l’intérieur de la cuve il y a une solution composée de pigments, résine, solvants et charges solubles dans l’eau. Le procédé électrochimique qui en ressort permet qu’il se dépose sur la surface de notre coque la peinture, qui est par la suite fixée par une cuisson au four. Le rendement du traitement par ses caractéristiques et esthétique est très satisfaisant ; il s’agit d’un authentique fond, il ne sera donc plus nécessaire de procéder à l’élaboration d’une ultérieur « couche de fond » de la part du carrossier.

Quel sont les avantages et inconvénients de la Cataphorèse ?

La Cataphorèse nous permet de créer un film homogène sur toute la surface (visible et cachée) et avec une épaisseur constante.Elle donne à la coque une résistance optimale à la corrosion, de plus soit la coque, soit les composants traités avec la cataphorèse peuvent être traités avec le mastic, il est donc possible effectuer des petites réparations APRES le vernissage en cataphorèse.

Si vraiment nous souhaitons trouver des lacunes à ce procédé électrochimique, nous pouvons affirmer que nous pouvons donner une seule « main » de cataphorèse à notre coque, (la première du cycle de revernissage).Dans des cas particulier, comme de longues structures tubulaires (aveugles) où la pénétration ne peut pas être complète, nous conseillons de pratiquer des trous (diam. 5 mm) pour permettre le passage facilité de la peinture.

.

Cataphorèse coques auto cataforesi Sverniciatura trattamento scocca auto epoca Torino Italia Europa

De plus, nous conseillons de vérifier AVANT de soumettre la coque au traitement de cataphorèse l’existence de « soudure en étain », étant donné que le traitement final du procédé (cuisson du film de cataphorèse) a lieu à 180° - cette température est suffisante pour fluidifier l’étain, cela comporte la reprise des soudures.

Après, la cataphorèse, si nous devons effectuer des soudures, comme pour toutes les peintures, il est nécessaire de nettoyer la partie intéressée car elle est électriquement isolante.

Nous espérons de vous avoir fourni des informations précieuses, nous vous rappelons que, pour plus d’informations et éclaircissements, vous pouvez nous contacter.

 

.